Été 2019 : Nouveau cours d’Histoire Orale à l’UQAM (HIS4030-20) par Yolande Cohen

Durant la session estivale 2019, Yolande Cohen, professeure d’histoire de l’UQAM, proposera un nouveau cours d’Histoire Orale (HIS4030-20),
Techniques et Analyses d’histoire orale et de récits de vie, les mardi et jeudi (14-17h).

L’histoire orale est largement utilisée dans différents types de recherche en histoire contemporaine, en particulier pour éclairer l’histoire des populations vulnérables. Son utilisation implique la maîtrise de techniques et de méthodes d’enquête spécifiques à cette approche. Ce cours vise à expliciter la démarche intellectuelle qui conduit à choisir ce type de
sources et à offrir un éventail de méthodes pour réaliser une telle recherche. Ce cours permettra aux étudiant.es de réaliser un projet collectif ou individuel utilisant une source orale. Voici quelques-uns des thèmes qui seront abordés dans le cours ainsi qu’une bibliographie succincte.
Plan préliminaire du cours
1- Acteurs et actrices de leur propre histoire : L’échantillonnage et la représentativité
Petit vademecum des entretiens et de leur retranscription
Des acteurs.rices et des typologies
Le pacte autobiographique : relations enquêteurs.rices/enquêté.es

2- La véracité du témoignage : preuve et vérité historique. La construction
biographique

L’histoire des sources orales : une histoire en dents de scie
Des récits de vie aux entretiens de l’histoire sociale
L’illusion biographique

3- Les identités multiples
Penser double
Survivre

4- Le travail de mémoire
Mémoires collectives

Appel aux étudiant.es. Nouveau séminaire : Inscrivez vous !

Pour la session d’Automne 2015, nous invitons les étudiants et les étudiantes de cycles supérieurs d’histoire et de sociologie à s’inscrire à ce séminaire intitulé « Socio-Histoire des Juifs et de l’antisémitisme au XX e siècle : migrations, diasporas, exil » (HIM 7010-40).

Donné conjointement par la Prof. Yolande Cohen (histoire) et Guillaume Dufour (sociologie) les mardis de 14h à 17h.

Description du séminaire :

L’histoire des Juifs sera ici abordée à partir de leurs migrations, souvent assimilées à un exil conduisant à leur circulation au sein de diasporas, au cours du premier XX e siècle. Minorités ethno-religieuses, ils ont été les témoins privilégiés des reconfigurations nationales tant en Europe occidentale qu’orientale. Avec la colonisation des pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient par les puissances européennes (France, Espagne, Portugal et Italie), les juifs des pays arabo-musulmans ont également connu de nombreux déplacements, des campagnes vers les grandes villes et une européanisation rapide.

Les persécutions antisémites dont ils ont été les victimes en Europe Orientale, qui ont culminé avec la Shoah et l’extermination de millions de juifs dans une Europe dominée par la barbarie nazie ont déterminé la suite de cette histoire. La création de l’État d’Israël en Palestine, et l’exode massif des populations juives en Israël mais aussi en diaspora ouvrent une nouvelle page de l’histoire des Juifs dans ce deuxième vingtième siècle. Ces lignes de fracture offrent un point de vue particulier pour étudier et analyser les changements intervenus durant la période coloniale et post-coloniale.

Objectifs du séminaire :

Ce séminaire nous permettra d’aborder les questions soulevées par les circulations migratoires des Juifs, d’analyser les conditions de leur installation dans de nouveaux pays (France, Canada et Israël principalement), l’impact qu’elles ont pu avoir sur leurs conceptions de la nationalité, de la citoyenneté et du pluralisme dans un contexte de construction/déconstruction des États-Nation et de colonisation/décolonisation. Les développements récents de la sociologie de l’ethnicité et du nationalisme seront mobilisés afin de rendre compte des mécanismes et processus dans ces processus de formation et transformation identitaires.

La recherche historiographique récente sur la question des migrations juives transnationales permettra de mieux illustrer la nature de ces migrations et leur impact sur les identités nationales et communautaires dans les espaces transatlantiques. On cherchera aussi à mieux comprendre les principes qui sous-tendent les politiques migratoires adoptées par quelques pays occidentaux ainsi que les principales conceptions de la nation qu’elles sous-tendent. Les questions d’intégration, d’adaptation, d’incorporation de ces migrants à leur nouvelle société d’accueil seront également étudiées. Ce séminaire accueillera également les interventions de chercheur.es d’autres disciplines pour couvrir les aspects culturels et religieux de cette histoire.

Interventions prévues de :

Esther Trépanier (hist. de l’art, UQAM), Peintres Juifs à Montréal

Ira Robinson (études juives, Concordia), Histoire des Juifs de Montréal

La pédagogie utilisée comprend des présentations orales et des discussions par les étudiant-es à partir des lectures recommandées.

Éléments de Bibliographie :

GERMA A., LELLOUCH B., PATLAGEAN E., Les Juifs dans l’histoire, Seyssel, Éd. Champ-Vallon, 2013.

GOTTREICH BENICHOU Emily and SCHROETER Daniel J. (eds.), Jewish Culture and Society in North Africa, Indiana University Press, 2011.

BADE, Klaus J., L’Europe en mouvement. La migration de la fin du XVIIIe siècle à nos jours, Paris, Seuil, 2002

GREEN N., Repenser les migrations, Paris, PUF, Col. Le Nœud Gordien, 2002.

ABELLA, Irving et Troper Harold, None is too many : Canada and the Jews of Europe, 1933-1948, Toronto, Key Porter Books, 2000

MARRUS, Michael, Les exclus. Les réfugiés européens au XX e siècle, Paris, Calman-Levy, 1986

SOYSAL, Yasemin Nuho glu, Limits of Citizenship : Migrants and post-national Membership in Europe, Chicago, Chicago University Press, 1994

BERTHOMIERE W., CHIVALLON C. (Dir.), Les diasporas dans le monde contemporain, Paris, Karthala, coll. Hommes et sociétés, 2006.

BLANC-CHALEARD M.-C., Histoire de l’immigration, Paris, La Découverte, 2001.

BORDES-BENAYOUN C., SCHNAPPER D., Diasporas et nations, Éd. Odile Jacob, 2006 ; Les mots des diasporas, Presses Universitaires du Mirail, 2008.

BRUNO A.-S., Les chemins de la mobilité, Paris, Les Éditions de l’EHESS, Coll. En temps et lieux, 2010.

DUREAU F., HILY M.-A., Les mondes de la mobilité, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009.