Drame à Pittsburgh : le Musée McCord invite les Montréalais à venir en apprendre davantage sur la communauté juive de Montréal

Drame à Pittsburgh : le Musée McCord invite les Montréalais à venir en apprendre
davantage sur la communauté juive de la métropole

Accès gratuit à l’exposition Shalom Montréal – Histoires et contributions de la communauté juive pour la semaine.

Montréal, 29 octobre 2018 – Dans le contexte du tragique événement ayant eu lieu à Pittsburgh samedi dernier, le Musée McCord souhaite poser un geste pour encourager l’ouverture à l’autre – l’une des valeurs fondamentales de l’institution – et célébrer les différentes communautés qui enrichissent notre société.

À cet effet, le Musée offrira jusqu’à dimanche* un accès gratuit à l’exposition Shalom Montréal – Histoires et contributions de la communauté juive, qui vise à faire découvrir aux Montréalais la contribution de la communauté juive à notre ville et à notre culture, contribution qui s’est réalisée dans le cadre d’un dialogue constant avec la ville et ses citoyens. L’exposition est encore à l’affiche pour quelques semaines seulement.
* À noter que dimanche prochain, comme tous les premiers dimanches du mois, l’entrée au Musée est gratuite pour les résidents du Québec.
« En tant que musée d’histoire sociale, nous avons un rôle citoyen à jouer. Devant le geste incompréhensible de cette fin de semaine, nous ne pouvons que constater à quel point il est important de continuer nos efforts pour célébrer la diversité et encourager l’ouverture par l’éducation et le dialogue », déclare Suzanne Sauvage, présidente et chef de la direction du Musée McCord.

Comme toutes les expositions du Musée McCord, Shalom Montréal – Histoires et contributions de la communauté juive souhaite générer une réflexion chez le public. Dans le cadre de cette exposition, un mur portant les réponses des visiteurs à la question « Et vous, quelle est votre contribution à Montréal? » regroupe les idées et perceptions des Montréalais sur notre société et sur notre contribution en tant que personne, et vecteur de changement positif. De plus, les visiteurs sont invités à laisser un témoignage de sympathie qui sera transmis à la communauté juive de Pittsburgh au terme de l’exposition, le 11 novembre prochain.

Avec l’exposition Shalom Montréal – Histoires et contributions de la communauté juive, le Musée McCord souhaite rejoindre les Montréalais de toutes origines qui connaissent peu ou méconnaissent la communauté juive montréalaise, ses histoires et ses contributions au développement de la ville.

À propos du Musée McCord
Le Musée McCord est le musée de tous les Montréalais, un musée d’histoire sociale qui célèbre la vie à Montréal, d’hier et d’aujourd’hui : son histoire, ses gens, son peuple, ses communautés. Ouvert sur la ville et sur le monde, il présente des expositions stimulantes ainsi que des activités éducatives et culturelles qui interpellent les gens d’ici et d’ailleurs en posant un regard actuel sur l’histoire. Il abrite l’une des plus importantes collections historiques en Amérique du Nord composée de plus de 1 500 000 artefacts dont les collections de Costume, mode et textiles, Photographie, Cultures autochtones, peintures, estampes et dessins, Arts décoratifs et Archives textuelles. Musée McCord, notre monde, nos histoires.

Appel aux étudiant.es. Nouveau séminaire : Inscrivez vous !

Pour la session d’Automne 2015, nous invitons les étudiants et les étudiantes de cycles supérieurs d’histoire et de sociologie à s’inscrire à ce séminaire intitulé « Socio-Histoire des Juifs et de l’antisémitisme au XX e siècle : migrations, diasporas, exil » (HIM 7010-40).

Donné conjointement par la Prof. Yolande Cohen (histoire) et Guillaume Dufour (sociologie) les mardis de 14h à 17h.

Description du séminaire :

L’histoire des Juifs sera ici abordée à partir de leurs migrations, souvent assimilées à un exil conduisant à leur circulation au sein de diasporas, au cours du premier XX e siècle. Minorités ethno-religieuses, ils ont été les témoins privilégiés des reconfigurations nationales tant en Europe occidentale qu’orientale. Avec la colonisation des pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient par les puissances européennes (France, Espagne, Portugal et Italie), les juifs des pays arabo-musulmans ont également connu de nombreux déplacements, des campagnes vers les grandes villes et une européanisation rapide.

Les persécutions antisémites dont ils ont été les victimes en Europe Orientale, qui ont culminé avec la Shoah et l’extermination de millions de juifs dans une Europe dominée par la barbarie nazie ont déterminé la suite de cette histoire. La création de l’État d’Israël en Palestine, et l’exode massif des populations juives en Israël mais aussi en diaspora ouvrent une nouvelle page de l’histoire des Juifs dans ce deuxième vingtième siècle. Ces lignes de fracture offrent un point de vue particulier pour étudier et analyser les changements intervenus durant la période coloniale et post-coloniale.

Objectifs du séminaire :

Ce séminaire nous permettra d’aborder les questions soulevées par les circulations migratoires des Juifs, d’analyser les conditions de leur installation dans de nouveaux pays (France, Canada et Israël principalement), l’impact qu’elles ont pu avoir sur leurs conceptions de la nationalité, de la citoyenneté et du pluralisme dans un contexte de construction/déconstruction des États-Nation et de colonisation/décolonisation. Les développements récents de la sociologie de l’ethnicité et du nationalisme seront mobilisés afin de rendre compte des mécanismes et processus dans ces processus de formation et transformation identitaires.

La recherche historiographique récente sur la question des migrations juives transnationales permettra de mieux illustrer la nature de ces migrations et leur impact sur les identités nationales et communautaires dans les espaces transatlantiques. On cherchera aussi à mieux comprendre les principes qui sous-tendent les politiques migratoires adoptées par quelques pays occidentaux ainsi que les principales conceptions de la nation qu’elles sous-tendent. Les questions d’intégration, d’adaptation, d’incorporation de ces migrants à leur nouvelle société d’accueil seront également étudiées. Ce séminaire accueillera également les interventions de chercheur.es d’autres disciplines pour couvrir les aspects culturels et religieux de cette histoire.

Interventions prévues de :

Esther Trépanier (hist. de l’art, UQAM), Peintres Juifs à Montréal

Ira Robinson (études juives, Concordia), Histoire des Juifs de Montréal

La pédagogie utilisée comprend des présentations orales et des discussions par les étudiant-es à partir des lectures recommandées.

Éléments de Bibliographie :

GERMA A., LELLOUCH B., PATLAGEAN E., Les Juifs dans l’histoire, Seyssel, Éd. Champ-Vallon, 2013.

GOTTREICH BENICHOU Emily and SCHROETER Daniel J. (eds.), Jewish Culture and Society in North Africa, Indiana University Press, 2011.

BADE, Klaus J., L’Europe en mouvement. La migration de la fin du XVIIIe siècle à nos jours, Paris, Seuil, 2002

GREEN N., Repenser les migrations, Paris, PUF, Col. Le Nœud Gordien, 2002.

ABELLA, Irving et Troper Harold, None is too many : Canada and the Jews of Europe, 1933-1948, Toronto, Key Porter Books, 2000

MARRUS, Michael, Les exclus. Les réfugiés européens au XX e siècle, Paris, Calman-Levy, 1986

SOYSAL, Yasemin Nuho glu, Limits of Citizenship : Migrants and post-national Membership in Europe, Chicago, Chicago University Press, 1994

BERTHOMIERE W., CHIVALLON C. (Dir.), Les diasporas dans le monde contemporain, Paris, Karthala, coll. Hommes et sociétés, 2006.

BLANC-CHALEARD M.-C., Histoire de l’immigration, Paris, La Découverte, 2001.

BORDES-BENAYOUN C., SCHNAPPER D., Diasporas et nations, Éd. Odile Jacob, 2006 ; Les mots des diasporas, Presses Universitaires du Mirail, 2008.

BRUNO A.-S., Les chemins de la mobilité, Paris, Les Éditions de l’EHESS, Coll. En temps et lieux, 2010.

DUREAU F., HILY M.-A., Les mondes de la mobilité, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009.